Le procès de Bernie Ecclestone débute à Munich

Publié le par Matthieu Piccon

Après des mois de procédure, la grande bataille de Munich va démarrer puisque le procès de Bernie Ecclestone pour corruption débute aujourd'hui. Le grand argentier de la F1 risque jusqu'à dix ans de prison.

Bernie Ecclestone a été mis en examen pour corruption en juillet dernier. Le parquet allemand a décidé d'aller un pas plus loin en janvier lorsqu'il a décidé d'officiellement l'inculper, ce qui a conduit à la tenue du procès d'aujourd'hui.

Les avocats du Britannique ont donc fait savoir que leur client continue de clamer son innocence: "Bernie Ecclestone dément les accusations. La corruption présumée n'a pas eu lieu." Depuis le début de la procédure, la défense de Bernie Ecclestone a toujours été la même : le versement de 44 millions de dollars effectué auprès du banquier Gehrard Gribkowsky n'était pas un pot-de-vin pour que celui-ci influe sur la vente des actions de la F1 détenues par son employeur, la Bayern Landesbank, à CVC Capital.

Au contraire, il affirme qu'il était lui-même victime d'un chantage et que le versement n'était que le prix du silence du banquier allemand, qui menaçait de faire des déclarations compromettantes auprès du fisc britannique.

Si le banquier allemand a été condamné à 8 ans et demi pour avoir accepté ce paiement et l'avoir caché au fisc allemand, la justice d'Outre-Rhin doit désormais décider de la nature de ce paiement. Tout le jeu des nombreux avocats de la défense sera donc de mettre à mal à la crédibilité de quelqu'un condamné pour corruption et fraude fiscale.

Cette décision sera essentielle pour l'avenir de la F1 : s'il était reconnu coupable, Bernie Ecclestone serait contraint de démissionner définitivement de son poste après près de quatre décennies aux commandes.

Les prochaines semaines seront donc essentielles et suivies de très près.

Le procès de Bernie Ecclestone débute à Munich

Commenter cet article